News falaises - Nouvelles de Patagonie

Jean-Pierre Borloo, journaliste du quotidien Le Soir est un grand amateur de montagne, de mer, de vents et de grands espaces....

....Il veut, au travers de son journal à grand tirage, mieux faire connaître les exploits de nos alpinistes de haut niveau.
Un excellent moyen pour nos clubs de faire « percoler » la connaissance et la beauté de notre sport auprès d’un très large public.
Nous disposons de sites spécialisés très bien construits et alimentés; Xpedition, Belclimb.., mais rien ne vaut un journal connu pour attirer les amateurs de grands exploits, réalisés par nos gars. http://blogs.lesoir.be/facenord/
André Stoop

Nouvelles de Patagonie
Nicolas Favresse et Sean Villanueva ont réussi le 1er objectif de leur expédition en Patagonie, à savoir la libération de la voie « South Africa » sur la tour centrale du Paine au Chili.
Ensuite, ils sont partis dans le parc national du Fitz Roy en Argentine. La météo n’a pas été très favorable, ne permettant que quelques tentatives dans la face Est du Fitz.
Nico, Sean et Mason se sont alors rendus sur la face opposée et lors d’une petite période de beau temps, ils ont réussi l’ascension d’El Mocho (400m) juste avant l’arrivée d’une grosse tempête qui les a contraints à rejoindre El Chalten pour reprendre des forces et attendre une nouvelle fenêtre de météo favorable.
A leur retour dans la vallée, ils apprennent que leur ami argentin Chino avec qui Sean a grimpé il y a deux ans est en difficulté au pied du Fitz. A la descente de la pointe Poincenot, Chino est resté bloqué sur la paroi avec son ami polonais, à cause d’une corde coincée. Arrivant finalement sur le glacier, les deux grimpeurs étaient gelés. Progressant péniblement dans une terrible tempête, Chino s’est effondré, en hypothermie. Son compagnon est parti chercher des secours. Une expédition de secours s’est alors immédiatement formée, à laquelle ont participé Sean, Nico et Mason. Treize grimpeurs sont arrivés sur le glacier 12 heures après le malaise de Chino. Ils ont eu du mal à le retrouver, de nuit, dans le neige et le vent et ils ont pu le redescendre. Son pouls battait encore faiblement, mais la température de son corps était tellement descendue qu’il n’a pu être sauvé.
Maintenant, avec l’arrivée du mois de mars, après 20 jours en paroi sur El Mocho et une journée de 30 h pour le sauvetage de Chino, c’est la fin de la saison en Patagonie et ils déséquipent pour partir vers le nord de la Patagonie du côté de Bariloche pour grimper des falaises, faire du bouldering et tradclimbing au soleil.

Plus d’information sur les blogs : du CAB-RCT : http://www.xpedition.be/
du soir : http://blogs.lesoir.be/facenord/

dd