« Dans la revue précédente, Paul nous fait participer à l’approche de la montagne, à l’équipement des camp1 et 2.

Le doute s’installe avec une longue attente au camp de base, où il reste bloqué par le mauvais temps…. Le 21 juillet une petite fenêtre de beau temps s’ouvre enfin et toutes les équipes encore sur place se lancent dans l’aventure… Nous retrouvons Paul, Tunj , Sangay et un deuxième sherpa au camp 3, pour quelques heures de repos avant de tenter le sommet !... » Lambert

Lionel Daudet présente:

Participation exceptionnelle de Lionel DAUDET,

Ecrire un article est une chose, mais avoir des choses intéressantes à dire en est une autre...

Fortement sollicité par le CAB-Brabant (je ne citerai pas de noms), me voilà penché sur mon clavier, pensant à tous ceux qui boiront mon texte dans ce petit recueil alpin. Depuis mon van, j'écoute les oiseaux, les grondements du torrent, et je médite sur les montagnes qui me font face.

L’occasion avant les congés de vous remémorer les gestes indispensables pour aborder la haute montagne avec un minimum de sécurité.

De 10h à 18h à Bruxelles, une journée de théorie et de mise en situation pratique sur les dangers de la haute montagne ouverte à tous les membres du CAB en ordre de cotisation 2014. Théorie au local du CABAC 313 avenue de la Couronne à 1050 Ixelles - 1er porte dans la vitrine à droite du hall d’entrée de l’immeuble et mise en pratique en forêt de soigne

342 heures avec la grande Bécasse, ou presqu’autant en autonomie dans les jupes de la Meije.

Vive la Reine !

Inutile de vous situer la Patagonie ou de vous la décrire, d’autres l’ont déjà fait. Juste une petite précision niveau paysage,

la Patagonie: c’est plat! Pas de là à la comparer aux Pays Bas mais on peut assez bien imaginer une Belgique étirée, des collines rouges à perte de vue mais sans frites ou Freyr à l’horizon, seulement une chaîne de montagne sortie de nulle part à l’ouest. Je vous laisse le soin de deviner où nous sommes allés.

dd