petite chronique d’un tour à vélo

Il est 17 h et les webcams indiquent une bonne visibilité en altitude. Ce matin, nous étions montés à Bourg Murat...

... dans l’espoir de rejoindre le volcan et d’apercevoir l’éruption qui s’est déclenchée deux jours avant mais les nuages puis la pluie continue nous en ont dissuadés. A présent, une nouvelle chance s’offre à nous et nous ne mettons pas longtemps à nous décider.

Dans le n° de juin, Caroline, Olivier et leurs enfants, toujours à bicyclettes, nous ont laissé aux pieds des Pyrénées. Il est temps de penser au retour par le chemin des écoliers.

LES LANDES
Après l'estuaire de la Gironde, nous avons continué en direction des Pyrénées sur des pistes asphaltées d'une rare qualité; merci les Landes à vélo!
Les Landes, c'est très beau mais c'est aussi parfois un peu monotone car nous roulons sur de longs tronçons rectilignes entourés de pins.

« Cette année, je vous propose de randonner dans les Dolomites. » C'est nouveau pour ma femme et moi, qui ne connaissons pas ce coin des Alpes.

« Vous verrez, les Dolomites, c'est spécial, beaucoup plus minéral, magnifique, nous a dit Michel, l'organisateur. Venez avec nous ! ». C'est donc parti pour 6 jours de marche fin juillet, de refuge en refuge, autour du massif de la Civetta.

« Caroline et Olivier Meunier, accompagnés de leurs enfants, Coline et Cyril (5 et 3 ans), ont enfourché leurS véloS pour un tour de France par le chemin des écoliers…

5 mois de vagabondage au fil du temps…. retour prévu fin août… la magie d’internet permet de les suivre roue dans roue…. »
NDLR

NAMUR-PARIS
Nous voici arrivés au terme de la première étape de notre petit tour à vélo : Paris par l’Eurovelo 3.

Cette année fut une édition un peu chamboulée, 10 grimpeurs/cyclistes friands du défi sont présents au rendez-vous pour ce parcours dans le Pajottenland.

Il y a du soleil et on donne les premiers coups de pédale à 9h45' pour ce trajet de ± 22 Km sur petites routes et chemins entre les champs. Bien sûr, nous avons rencontré des franchissements dans les ornières boueuses... mais ça passe. Un moment de marche pour la traversée du parc du château de Gaasbeek, règlement local oblige.