Voila qui commence comme une musique, mais ce pourrait être aussi une recette de cuisine :

• Prenez trois beaux volcans bien chauds,
• Quelques jours de vacances bien mérités,
• Un guide du routard de la dernière édition.(soyez sans indulgence, un produit frais est toujours meilleur),
• N’oubliez pas quelques bons amis pour lier la sauce.
Laissez mijoter au soleil de printemps et consommez sans modération ! !

C’est un itinéraire qui empruntait largement le « Rheinhöhenweg » (Sentier des Crêtes du Rhin) que Jean-Luc nous proposait ces quatre jours du week-end du 1er mai,

C’est un itinéraire qui empruntait largement le « Rheinhöhenweg » (Sentier des Crêtes du Rhin) que Jean-Luc nous proposait ces quatre jours du week-end du 1er mai, au pays de la Loreley. Son briefing d’avant départ ne variait guère de matin en matin.

C’était un vieux rêve, et avec l’aide de Xavier Slypen,

Jean-Luc Bouhon a mis sur pied un grand rassemblement des randonneurs de toutes les sections du Club Alpin.

Evoquer en quelques lignes notre raid au cap Nord Kinn... J'ai beau mâchonner mon crayon et implorer la muse, l'inspiration ne vient pas.

Merveilleux, fantastique, grandiose, époustouflant, enivrant, féerique, sidérant,méga, cyber... A quoi bon aligner clichés, adjectifs redondants et superlatifs ronflants?
Faut-il vraiment vous bassiner avec une leçon de géographie, vous expliquer que le cap Nord Kinn n'est pas le cap Nord, vous parler des petits bouleaux rabougris et du grand désert blanc?

Comme chaque année, la litanie de l'amateur de randonnée nordique se répète...

....Aubrac, Margeride, rêves qui fondent comme la neige au soleil du Massif Central; Vosges, Jura et même le Vercors ont perdu en grande partie leur beau manteau blanc de décembre; la Scandinavie n'a pas encore ouvert ses refuges; à quel saint se vouer en ce mois de janvier ?
Il faut viser plus haute, mais pas trop raide quand même. Pourquoi pas le Beaufortain ?