Finalement, ce sont sept alpinistes qui se sont retrouvés au sympathique camping de Randa pour une durée variable entre quelques jours et deux semaines.

Malheureusement, les dieux de la météo n’étaient pas avec eux ! Sur une quinzaine de séjours dans la région (en vingt sept ans), jamais je n’ai vu une météo aussi instable et pluvieuse et sur les dix-sept jours que j’ai passés à Randa, il n’y en a eu que trois ou quatre sans pluie du tout.

Les échos des séjours du CAB Bruxelles-Brabant à Buis-les-Baronnies étaient parvenus jusqu'à moi...

.. et des amis proches ayant l'intention de passer une semaine dans cette Drôme provençale que je ne connaissais pas, me décidèrent à faire le voyage.

Avec Michel et Geneviève quelques jours après le début du rassemblement, nous apportions le soleil de Belgique (sic) alors que la météo était maussade dans le sud.

La Bourgogne ! Surprenant paysage, alternant campagne, monts et vignobles, où je n'ai toujours fait que passer pour aller plus dans le sud.

Grâce au rassemblement du CAB Bruxelles-Brabant, j'ai pu découvrir une splendide région que je ne connaissais pas.
Beaux villages, belle nature, temps agréable, sont un excellent cocktail pour un séjour de grimpe.

ette année, la bâche qui nous protège normalement du soleil à Fontainebleau, nous a été d’un grand secours pour nous protéger de la pluie.

En effet, une année n’étant pas l’autre, nous pouvions appeler la sortie du 15 août « Fontaine eau »…

Mai 2008 : lors du rassemblement CAB Brabant à Buis-les-Baronnies, nous avons manqué de temps,

Michelle et moi, pour réaliser un projet qui nous tenait à cœur : faire à deux, la « Voie des guêpes » dans le Saint Julien.
Après avoir loupé le rassemblement de 2009, nous retrouvons la superbe ambiance de ces rendez-vous grimpe-rando-vélo initiés par Edouard et Claire en ce mois de mai 2010.

Mercredi soir, Katalin et moi rejoignions sans encombre le camping « camp de base » à Nolay près de Beaune. Claire, Véronique et Edouard nous attendent avec l’apéro…ah, cet accueil du Brabant!

Mercredi soir, Katalin et moi rejoignions sans encombre le camping « camp de base » à Nolay près de Beaune. Claire, Véronique et Edouard nous attendent avec l’apéro…ah, cet accueil du Brabant !