Non, nous n'avons pas dormi sous l'arbre!!

Il a suffi de se laisser envahir par Buis. Ce coin de France qui nous invite à la découverte de ses rochers pour une escalade où chacun trouve sa mesure, les couennes et les grandes voies (3L), qui permet les balades et les randos, les «à travers tout», et nous offre ses paysages à perte de vue.
La nature y est belle, le soleil bien présent. L'enthousiasme se trouve chez tous les participants.

On s'installe au camping de Tarassac ...Jusque là tout va bien. Ensuite par les gorges d'Heric nous rentrons dans le site et l'on comprend la grandeur du Caroux.

Heureusement pour la mise en jambes sur ce beau gneiss, il y a des voies équipées, car le Caroux c'est avant tout un terrain d'aventure, vous savez ce terrain non aseptisé dont on parle quelquefois sans toujours oser. Après une rando sous la pluie ......oui ça arrive…et diverses escalades, Yves nous mène via les gorges de Madalet vers le pilier du Bosc.

Une quarantaine de membres de la section étaient présent ....

... les 11 et 12 octobre aux abords du refuge Duschène à Freyr pour le BBQ traditionnel de fin de saison. Escalades, randonnées et fiesta étaient au rendez vous.
Un grand merci a Jean Bourgeois le maître des lieux qui nous a bien facilité l’installation du matériel, ainsi qu ‘aux organisateurs Claire, Edouard et Pierre qui une fois de plus étaient au fourneaux.

Chaque année, la section organise un rassemblement à Fontainebleau. Classiquement c’est le WE du 15 août et.....

..... s’il n’est pas possible de le faire le 15 août, on a déjà réussi à caser un WE du 15 août au mois de novembre...Vraiment on est très fort. Pour cette année, voici la recette: Un WE qui s’annonce mi figue mi-raisin.

70 grimpeurs et randonneurs bien regroupés,
Quelques crashpads pour faire bonne mesure,
Un zeste de mauvais temps,
Buthier pour la mise en appétit,

Buis les Baronnies, petite bourgade de quelques 2000 âmes s’est transformée pour une dizaine de jours en un repère pour les grimpeurs que nous sommes.

Il faut dire que sa situation est exceptionnellement attirante tant les possibilités de grimpe sont nombreuses et diverses. C’est donc avec un empressement certain que nous attendions tous ce 1er mai pour enfin quitter pour quelques jours nos patinoires bien souvent surpeuplées.

Aujourd’hui: Joëlle et Monique, Tête de Braque.. Voilà, Guy l’a dit,… il nous sent y aller..

...il me dit que cette voie-là, en tête, en terrain d’aventure c’est pour moi. Joëlle l’a faite il y a deux jours en flèche avec Bastien en tête et Véro en coach derrière elle : c’était sa première longue voie et cela lui avait plu ; elle m’empêchera de me fourvoyer dans l’itinéraire.

dd