Voilà plus de 20 ans que je grimpe à la fois en salle et en falaise. Quand je sors en falaise, j'ai trois plaisirs :

- Le premier est de grimper "en tête"
- Le second est de redescendre en rappel (plus c'est long, plus c'est bon !).
- Enfin, le troisième est de partager ma passion avec mes amis débutants ou non en les initiant à ce sport.

Au mois de juillet, Julien est venu me voir avec le programme du CAB-BB en m'annonçant la prochaine tenue d'un "Stage sécuritaire 1er de cordée".

Approfondir vos connaissances de la montagne en hiver.

Interprétation du risque d'avalanche, analyse du manteau neigeux, les bons réflexes en cas d'accident, recherche d'une victime etc.
La neige et la température sont des paramètres instables qui s'ajoutent à la complexité des sorties hivernales. Nous tenterons de vous guider dans le choix de la proportion "danger--plaisir"

Les stages sécuritaires pour les 1er de cordée du CAB sont organisés par les clubs

STAGE SÉCURITAIRE 1ER DE CORDÉE 2012
..... pour tous les membres qui, ne possédant pas de brevets d'escalade, grimpent régulièrement en tête et encadrent bénévolement lors des activités des clubs.
L'objectif est l'apprentissage, la révision et l'uniformisation des techniques de sécurités en falaises. Le stage se déroule en 4 jours de septembre à octobre dans les massifs belges.

L'ascension d'une grande paroi motive encore beaucoup de monde. Ce type d’escalade nécessite une bonne pratique des techniques de progression.

Le CAB-B propose une semaine de stage visant à enseigner et/ou améliorer les techniques de progression et de sécurité sur des voies de plusieurs longueurs. Les grimpeurs seront guidés, selon leur niveau, vers l'autonomie en terrain école, avec des voies de plusieurs longueurs, les grimpeurs de tête et seconds de cordée y gagneront en technique, confiance et gestuelle.

2012 Il y en a un peu plus.........je vous le mets

Ouf la météo est avec nous et l'enthousiasme aussi … 17 participants pour une initiation. Ils ont presque tous une expérience en salle et même en falaise, ils expriment leur besoin de grimper en sécurité, connaître les techniques et le matériel.

Je pourrais vous raconter que j’étais partie pour une quête de moi dans des voies majeures, à la recherche d’un absolu quelconque.

Ou alors, je pourrais vous décrire cette fantastique aventure humaine et l’accueil chaleureux que nous ont réservé les locaux. Mais non, l’histoire est plus simple et elle n’en est pas moins belle.