Une journée de repos… épuisante (ou 1500 mètre de dénivelée) - vue par Guy Carbonnelle et Yves Raymaeckers

Après une semaine de trek sur des crêtes embrumées, humides et froides, nous pouvons enfin jouir d’une journée de break, sur le plateau de Dzongri. Le petit matin nous voit monter par petits groupes vers la crête qui le domine ; elle constitue selon Sonam, notre guide, un point de vue magnifique sur les montagnes que nous n’avons que rarement pu voir jusqu’à présent.

Jean-Pierre et Claude étaient les éclaireurs lors de notre trekking au Sikkim, toujours sur les talons de notre guide, Suba. Voici le récit de Jean-Pierre lors de sa découverte du « Gocha La »…

Jean-Pierre et Claude étaient les éclaireurs lors de notre trekking au Sikkim, toujours sur les talons de notre guide, Suba. Voici le récit de Jean-Pierre lors de sa découverte du « Gocha La »…

Ni au Népal, ni au Pérou, ce trek autour du Cervin du Piémont, s’est déroulé dans le nord-ouest de l’Italie, à cheval sur la frontière franco-italienne.

Le mot Viso vient sans doute du latin Vesulus, visible, tant il est vrai qu’il est « le sommet » qui domine la plaine du Pô. En occitan Visol, ce qui explique sans doute la dénomination du petit Viso qui y est accolé : le Visolotto. C’est du Viso et de ses neiges que descendent les eaux à l’origine de la source du Pô, à Pian del Rey.

Début de cette année, Marthe, Katalin et moi embarquons pour le Chili.

Début de cette année, Marthe, Katalin et moi embarquons pour le Chili. Nous y rejoignons nos compagnons/maris partis avec quelques amis depuis le 21 décembre pour y faire 2 ascensions, le San José et le Tupungato.

31 octobre, veille du jour des morts, nous sommes au col des Damodar Danda à 5500 m.

Nima et Palden rajoutent quelques pierres sur le cairn imposant, et sortent une banderole multicolore de drapeaux de prières. Les mains jointes, ils semblent en communion avec les esprits. Quelques poignées de riz doivent les convaincre de leur porter chance.

Jean- Marie Lefort nous livre quelques pages de son « journal de campagne » Après 10 jours de trek difficile, le groupe arrive en vue du camp de base du Saribung Peak.

Journal de campagne, par Jean-Marie Lefort
( octobre – novembre 2010 )

Dimanche 31 OCT : PATSYE KHOLA – DAMODAR KUNDA ( 4985m )

Il est 15H15. Je viens de me glisser dans mon sac de couchage après le déjeuner : soupe de légumes au gingembre, haricots rouges et 2 chapatis.