Préambule. Faut-il le dire, ce trekking de près d'un mois autour du Manaslu, avec la possibilité de gravir un trekking peak de plus ou moins 6000m était très alléchant.

 La perspective de se retrouver dans un groupe de vingt personnes en avait effrayé plus d'un, mais cela aussi n'était-il pas une aventure intéressante ? De plus, la majorité des participants se connaissait pour avoir déjà vécu ensemble des moments formidables.

Le germe d'un projet de trekking au Népal pendant les vacances de Pâques, s'était enflé au cours des mois et c'est finalement à 19 que nous nous sommes embarqués pour Kathmandu ...

...avec des objectifs différents mais tous réalisés, grâce à un équilibre de subtils compromis dus à Monique Borlée , la cheville ouvrière. En effet, l'idée primitive de parcourir le circuit classique des
« Balcons de l'Annapurna » n'a pas suffi aux aspirations d'une partie du groupe désireux de pousser une tête jusqu'au Sanctuaire, camp de base pour l'ascension de la face Sud.