CAMP DE MONTAGNE 1998 Fermez les yeux quelques instants, et imaginez...

Imaginez d'abord la neige sous vos crampons, qui crisse comme quand il fait froid et que les conditions sont bonnes.
Imaginez ensuite la cordée dont vous faites partie : un devant, un autre derrière, et la corde qui attache tout ce petit monde au même destin.
Imaginez aussi le vent, qui souffle tout autour, en rafales, avec un bruit de tempête comme dans les films.

Lors de l'AG du CAB du mardi 4 mars à Jambes, de nombreuses questions au sujet de l'avenir du camp des Houches ont été posées.

Il est apparu qu'après deux années d'hésitations, ni la Ligue francophone, ni le CAB – BAC, ne voulaient s'engager, soit seul, soit ensemble,d ans la gestion à l'année de cette maison et dans l'investissement financier nécessaire aux transformations.
Les propriétaires, lassés, ont fixé une date limite irrévocable le 31 mars prochain.

dd