SPÉCIALE COURT MÉTRAGE

Voici le récit de onze personnes, ne se connaissant ni d’Eve ni d’Adam, parties de Belgique jusque dans le Piémont en Italie

pour explorer un sport encore inconnu de tous (ou presque) qui est l’escalade en cascade de glace.Voici le récit de onze personnes, ne se connaissant ni d’Eve ni d’Adam, parties de Belgique jusque dans le Piémont en Italie pour explorer un sport encore inconnu de tous (ou presque) qui est l’escalade en cascade de glace.

Du samedi 26 janvier au soir au samedi 2 février au matin. Le stage propose initiation et perfectionnement.

Le stage de cascade de glace en Italie au refuge Willy Jervis est ouvert à tous les membres du CAB Bruxelles-Brabant et du CAB, en ordre de cotisation 2013, L’enseignement, assuré par des guides de haute montagne italiens, abordera autant l’aspect « gestuel » que « sécurité » de cette pratique.

Le samedi 4 février, départ pour les 11 participants à cette aventure.

Tôt dans la matinée, de Liège ou de Bruxelles, par un froid dont on se souviendra encore longtemps.

Après 12 heures de voiture, nous abandonnons les voitures sur un parking au milieu de nulle part,

une vallée enneigée avec en son creux le chemin qui mène au refuge. Une balade fantastique au clair de lune, je m’abstiens d’allumer ma frontale, juste humer l’air frais de la nuit tombante, écouter le silence des géants qui nous entourent, le crissement des raquettes dans la neige et regarder les couleurs de la nuit refléter sur les pentes, les arbres et la rivière gelée : féérique.

Eh oui, vous avez bien lu le titre, ce n’est pas une blague.

C’est par courriel, vendredi 3 février, que Christian envoie une invitation à aller « faire » de la cascade de glace dans notre pays. Il se souvenait d’un film, présenté lors d’une des célèbres soirées culturelles du CAB Brabant, où notre Pico national et ses copains s’amusaient sur une cascade de glace éphémère dans la carrière de Tailfer à Lustin dans les années 70.

dd