Petite devinette: qui traverse le torrent de Val Pellice sur un câble, tirant avec une cordelle en Kevlar son parapluie fétiche autour duquel il a fait un cabestan ?

Vous l'aurez deviné, il s'agit du maître des lieux, Jean de Macar en personne.
Le stage "grandes parois" a tenu ses promesses, combinant cours théoriques et mises en pratiques couvrant toutes les techniques que doit maîtriser un grimpeur de falaise consciencieux.

Une semaine de grand bleu, un stage tout en finesse, où il a fallu louvoyer entre les avalanches, les cascades d’eau et de glace et les montées - descentes au refuge... à pied.

La route cette année, est complètement coupée par la neige et même les motoneiges ne passent pas.

Un grand merci à nos guides Jean, Robi, Marco, Davide, Muyo, Giancarlo, Lorenzo et Alberto.
Lambert & Edouard

Le 9 octobre était présenté dans le cadre des soirées culturelles de la section le film « Glace éphémère »

...réalisé au cours du stage cascade de glace de janvier 2008 par Lambert et Sean. Pour cette évènement, Robi et Paola Boulard nous ont fait la belle surprise de faire une petite visite dans notre plat pays.

Sa manière de faire reste un mystère, mais il enchaîne la plupart de ses voies dures, quand il commence à faire sombre ou dans la pluie, bref les pires conditions.

Personnellement quand je tape des essais dans de semblables conditions, le mental ne suit pas et j’ai déjà à moitié perdu avant de commencer. Mais chez lui ça ne semble pas le déranger, voire même le rendre encore plus fort.

UN STAGE RENVERSANT

Stage ski de rando dans le haut Val Pellice – du 29 au 5 avril 2008 – 11 participants.

Neige fondante – stop
Ski en station – stop
Groupe in-homogène – stop
Logement à l’hôtel au lieu d’en refuge – stop
On y bouffe trop – stop
Accident avec blessé – stop
Marche épuisante – stop
Orgie de vin – stop
Trésorier toujours à quémander des sous – stop

Le doute s’est installé, 10 jours avant la 4ème édition du stage au refuge Jervis. Catastrophe, un gros redoux a fait fondre la plupart des cascades...

... même la célèbre cascade du Pis est impraticable!! Que faire !

Je pense même l’annuler, mais finalement en accord avec Jean, il est décidé de ne rien dire et d’attendre encore quelques jours….et 4 jours avant le départ, Robi appelle d’Italie, la glace est de retour. In extremis, le stage est maintenu.