GROENLAND 2010

Les nouvelles tribulations de Nico, Oli et Sean accompagné du photographe grimpeur Ben Dito et du « révérend captain Bob » à la découvertes des parois inconnues du « vert pays »

Le vendredi 15 avril 2011 à Chamonix, Sean Villanueva, Nico & Oli Favresse, Ben Dito et Captain Bob Shepton, recevaient en présence de Chris Bonington, le « piolet d’or »

pour leurs réalisations au Groenland en 2010. Ils se partagent le prix avec les japonais Yasushi Okada et Katsutaka Yokoyama pour leur ascension d’une nouvelle voie de 2500m dans la face Sud-Est du Mont Logan au Canada.

Retour à la réalité... Nous nous remettons tout doucement de nos trois mois de folie passés au Groenland...

Cela a été définitivement une de nos aventures les plus sauvages. Mais ne vous en faites pas, on pense déjà à des challenges plus sauvages encore :)

Aux rencontres du cinéma de la montagne à Grenoble,

où nous avons présenté notre film "Asgard Jamming", il y avait 3000 personnes!!!!! (Non, ce n'est pas une faute de frappe!)
Au tout début du film, quand le logo du Club Alpin Belge est apparu, la salle était morte de rire... mais je pense que pendant le film les pendules ont bien été remises à l'heure.

Groenland. Pourtant presque tout le pays est couvert de glaciers. Blancs.

Certains historiens disent qu’à l’époque des Vikings, environ 1000 après JC, le climat y était plus favorable et les terres probablement plus vertes qu’aujourd’hui. D’autres disent qu’ “Eric le Rouge” (rouge parce qu’il aimait faire couler le sang), exilé de l’Iceland pour meurtre, a décidé de nommer la terre Groenland pour inciter les populations à s’installer.

En Europe, il ne reste quasiment plus de grandes faces vierges pour ouvrir de nouvelles lignes évidentes.

En conséquence, l’esprit d’ouverture, l’aventure de l’exploration de l’inconnu est quelque chose qui se perd de plus en plus chez les grimpeurs d’aujourd’hui. Pourtant, c’est ce qui est le plus excitant en grimpe. Dans l’ouverture d’une voie, l’inconnu renforce le contact avec le rocher.