Au cours de l’été 2009, une expédition du CAB le Rock Climbing Team (CAB-RCT) se rend dans le Grand Nord, plus exactement sur l’Ile de Baffin. Le Nunavut: entre Québec et Groenland..

... Nous serons quatre à partir arpenter les faces vertigineuses de cette région isolée et d’une beauté exceptionnelle: Les frères Nicolas et Olivier Favresse, Sean Villanueva O’Driscoll et Stéphane Hanssens.

Nico et Sean sont partis pour un grand trip de 4 mois en Amérique du Nord en passant par des lieux mythiques tels que Squamish, les Bugaboos et Crown Jewel.

Vous pouvez suivre presque en direct leur périple vertical et musical sur le site http://www.xpedition.be Pour vous donnez l’eau à la bouche voici quelques petits extraits ……

SQUAMISH LE COBRA MORD LES DOIGTS!

Bip, Bip, Bip...il est 1h du mat. Je suis coupé au milieu d’un de ces rêves où rien n’a de sens. J’ai l’impression de m’être à peine endormi ; mais non, c’est déjà l’heure.

J’ai chaud dans mon sac de couchage, et l’idée de devoir en sortir me rappelle ces rudes réveils pour aller à l’école après une méga séance de grimpe avec mon ami Sean Villanueva. Nous étions vraiment motivés pour progresser, à un point tel que nous terminions nos séances de grimpe à domicile par des tractions et suspensions lestées.

Patagonia Dreams - la motivation

1. La motivation
Nous somme cinq, grimpeurs de haut niveau ayant un beau palmarès tant en escalade sportive qu’en escalade de grandes parois. Notre motivation commune est la recherche incessante de nouvelles expériences.
Nous comptons partir à la découverte de nouveaux sommets et réaliser un de nos rêves : l’ascension de parois mythiques en Patagonie, à l’extrême sud de l’Amérique du Sud.

A l’approche du crux, mes jambes commencent à trembler. Alors que mes pieds meurtris sont déjà insensibilisés par 10 heures d’escalade non stop,

une bouffée d’acide lactique s’attaque à mes avant-bras. A chaque mouvement, je dois chercher au plus profond de moi la détermination nécessaire pour me soumettre aux sensations imposées par la voie.

un nouveau défi pour Nico

• Le 1er juin 2005, un nouveau défi et exploit réussi pour Nicolas Favresse (chaud…chaud pour les bras, coupant…coupant pour les doigts)