(Non, ce n’est pas du Molière,ni du Bach, c’est pas une valse anglaise,) NDLR : les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître !!!

Voilà, cette année, c’est décidé, puisque le Sahara reste déconseillé, et que l’envie de parcourir les déserts titille toujours (pour une dose de luminothérapie à l’automne), ce sera la Jordanie.
Avec Monique B-L, aguerrie de l’organisation des voyages et entre autre de cette destination.

Le Wadi Rum est une très belle région, désertique et pleine de cailloux, à la roche orange-rouge, souvent assez cassante.

La région compte énormément de voies bédouines (scrambling) ainsi que des centaines de voies d’escalade, dont la plupart ne sont pas équipées, demandant la pose de friends et coinceurs. C’était la raison première de notre venue.

De Pétra, la mythique cité des Nabatéens, carrefour d’antiques routes commerciales, aux 7 piliers de la sagesse,

sur les pas de Laurence d'Arabie et d'un chapitre glorieux de la révolte arabe, nous nous retrouvons projetés dans l’espace temps grâce aux cloches de Pâques...

JORDANIE 2009

Me voila de retour d’une petite semaine à Wadi Rum... Le programme prévu était plutôt escalade et scrambling... La réalité fut un peu moins sportive et un peu plus caniculaire!

Accueillie par Omar sous une chape de plomb à l'aéroport d'Aqaba par 39° à l'ombre, ça met tout de suite dans l’ambiance!!!

La terre promise existerait-elle? Nous voilà pour 24h de break à Aqaba après une semaine bédouine exceptionnelle, même sans douche....

... tout a commencé en douceur le 27 décembre par 2 jours de tourisme avec chauffeur: Madaba, Mont Nebo, Mer Morte, Kerak. Notre chauffeur nous dépose aux portes de Wadi Rum où nous retrouvons Attaëg que Lambert et Babeth connaissent depuis 2000. Ce n'est que leur 6ème voyage en Jordanie. Autant dire que l’accueil est plutôt bon.