«Aman, Iman»... me dis Moktar, notre chef –cuisinier, «L’eau, c’est la vie» traduit-il, «Tu as mille fois raison» répondis-je et de rajouter en moi-même que l’instant présent,

quant à lui, est aussi précieux).. Assis, près du feu, le soleil à peine disparu, alors que les montagnes et les dunes environnantes, après s’être enflammées, disparaissent dans un ciel bleu, violet, indigo puis noir, que Jupiter s’allume à l’Ouest, je me délecte du plaisir simple d’être là. Et d’écouter la sagesse des pensées touarègues. Faut-il venir si loin pour s’en rendre compte?

La réalisation d’un vieux rêve d’André Bauwens et Hubert Leclercq : la traversée du Sahara à pied, de Tam à Djanet en 22 jours 14 novembre 2008 : le départ.

.... On me parle de 650 km, des copains, du CAB entre autres, me disent : tu es folle, ça fait au moins 30 km par jour…
Mais c’est trop tard, André a mis l’expé sur pied, et c’en est une pour moi.
Donc départ à 4 : André et Marie, Hubert et moi.