Cher Monsieur Stoop, tout d’abord permettez-moi de vous souhaiter tous mes voeux pour 2008.

Je n’ai pu découvrir qu’hier votre invitation à assister à une des projections de l’expédition au Pakistan, revenant moi-même, très modestement en regard de l’immense exploit de Nicolas, Olivier et Sean, de l’ascension du Kilimandjaro avec mon épouse et un de nos fils.
Je vous prie donc de m’excuser pour le retard de ma réponse.

Bip, Bip, Bip...il est 1h du mat. Je suis coupé au milieu d’un de ces rêves où rien n’a de sens. J’ai l’impression de m’être à peine endormi ; mais non, c’est déjà l’heure.

J’ai chaud dans mon sac de couchage, et l’idée de devoir en sortir me rappelle ces rudes réveils pour aller à l’école après une méga séance de grimpe avec mon ami Sean Villanueva. Nous étions vraiment motivés pour progresser, à un point tel que nous terminions nos séances de grimpe à domicile par des tractions et suspensions lestées.

dd